Covid-19 : Zéro pointé à Emmanuel Macron

Emmanuel Macron mérite un 0/20 en stratégie sanitaire. A force de penser à sa réélection, il est incapable d’organiser une politique publique de santé. Les Français subissent, la France décroche.

Depuis plus d’un an, les Français vivent au rythme de la gestion absurde de la pandémie de Covid-19, mise en place par un gouvernement inconséquent qui multiplie les décisions contradictoires et se montre incapable de planifier les mesures sanitaires nécessaires pour envisager un retour à la vie normale.

Loin des vantardises des porte-paroles, le résultat de la politique du gouvernement est un chaos économique et social surtout pour les citoyennes et les citoyens les plus précaires. Un chaos dont le président auto-proclamé épidémiologiste semble satisfait : le désordre le sert, il se croit maître des horloges !

Finalement, cette stratégie du chaos est le meilleur moyen pour prolonger la vie d’un modèle néolibéral à l’origine de la crise sanitaire : sans la destruction méthodique du service public de la santé,  la France aurait fait face avec les moyens adéquats à la pandémie.

 

L’hôpital public dévasté , fruit de la politique d’austérité

Les lits de réanimation manquent et la seule solution proposée par Macron est de transformer des lits d’autres services – tout autant indispensables- en lits de réanimation provisoires. C’était le cas dès mars 2020, c’est toujours le cas. Pour les malades, la conséquence première est d’être mal pris en charge : soit ils sont transférés loin de chez eux, de leur famille, soit ils doivent renoncer à des soins à cause des déprogrammations. Telle est la condition sidérante de l’hôpital public en France, dévasté par le manque de moyens.

Malgré un constat alarmant et un bilan catastrophique, le gouvernement n’entend pas revoir sa copie. Pire encore : en pleine crise sanitaire, il persiste à fermer des lits d’hôpitaux, buté et aveuglé par son idéologie libérale et soumis au pouvoir des lobbys infiltrés dans les cabinets ministériels.